jeudi 11 octobre 2007

Mon pingouin à 30 ans : Révolution ou désillusion ?

Batterie BetaVoltaic L'US Air-Force Research Laboratory aurait inventé une batterie disposant d'une durée de vie de 30 ans

Véritable Révolution ou grosse désillusion ? Il semble bien qu'il faille attendre que des avis plus experts en la matière se penche sur la question. Mais cela n'empêche pas la revue Next Energy News de publier un article présentant une nouvelle génération de batterie capable de tenir éveillé un ordinateur portable pendant 30 ans. Oui vous avez bien lus : 30 ANS ! Comme si ça ne suffisait pas, cette batterie incroyable (c'est le mot) ne dégagerait aucune chaleur, aucun rayonnement (bien que basé sur des réactions nucléaire), en bref, aucun rejet "dangereux".

L'envie d'y croire est là, tant une tel invention changerait notre quotidien, mais il faut bien avouer que cette nouvelle résonne comme un hoax. Déjà, il faut ce concentrer pour ne pas penser à des films comme Terminator, où le troisième opus nous faisait rêver avec un robot autonome durant plus d'un siècle via des batteries nucléaires. Et si on gratte un peu, la lecture de l'article présente un détail surprenant : la batterie produirait du Tritium qu'on nous assure être collecté par du silicium poreux.

terminator3-nuclear.png Le Tritium est un isotope de l'hydrogène, il n'est pas stable (comprendre radioactif), particulièrement difficile à produire (10 millions de dollars le kilogramme, si si) et extrêmement difficile à stocker (tellement volatile qu'il peut traverser des matériaux comme l'acier). Mieux encore, il est un composant de la bombe H... Retour en mémoire du films Terminator 3 quand l'ami Swartzy (incarnation du fameux robot terminator modèle T1-01 dans le films) jette nonchalamment une de ces batteries par la fenêtre, provoquant une "petite" explosion nucléaire...

On peu donc mettre en doute l'inoffensivité de la bête si elle dégage un tel gaz qui - une fois inhalé - peut irradier nos cellule durant 550 jours et qui - quel bonheur - s'enflamme au contacte de l'air (Cf. Dossier ITER du Réseaux Sortir du Nucléaire). Pour conclure, Next Energy News s'emporte et annonce une commercialisation d'ici à 3 ans, reste à définir les coûts d'un tel dispositif, recyclage inclus. Sans parler du "type" de commercialisation, qui ne signifie pas forcément "auprès du grand public". Si elle a lieu un jour....

mardi 9 octobre 2007

Express Gate: une nouveauté désirée !

Carte mère Voilà une innovation qui vas dans le bon sens !

Asus s'apprête à intégrer dans ces futures carte mères haut de gamme un outil que beaucoup de libriste attendaient avec impatience : un système permettant de mettre à jour sont BIOS sans avoir à rebooter sur un DOS quelconque. Avec Express Gate, Asus brosse dans le sens du poils les fanas de Linux en intégrant une version de la bête directement sur la carte mère, en dur. Ce petit Linux sera apte à booter en quelques secondes la carte mère pour proposer un navigateur, un outils de mise à jour du BIOS, des visionneuses (photo, audio, vidéo) et sans doute d'autres éléments à venir.

Certes, certains BIOS proposaient déjà de ce mettre à jour eux-mêmes via une disquette formaté en FAT. Mais ce système de fichier n'en reste pas moins propriété de La firme de Redmont tout comme pas mal de version du DOS et à ce titre sujet à leurs égarement sur les brevets. Ainsi donc, cette nouveauté d'Asus est à saluer dans l'indépendance qu'elle donne à ces utilisateurs. Reste à espérer qu'Express Gate sera étendu à toutes les cartes made in Asus et non cantonné au seul haut de gamme.

Google est dans la place...

Gphone Quoi de plus naturel après avoir parlé du mauvaise élève Apple, que de parler de Google et de son projets "GPhone"

Beaucoup de rumeurs prophétisaient l'arrivée de Google sur le juteux marché des téléphones mobiles, à l'instar d'Apple. Plus d'informations nous arrivent en provenances de l'International Herald Tribune qui annonce l'entrée en scène de la firme de Mountain View sur le créneau logiciel pour mobile.

Google aurait dans ces cartons diverses applications pour mobile basées sur Linux et à priori destinées aux fabricants de téléphones portables. On peut noter d'ailleurs que beaucoup de projet "Linux" sur mobile tendent à ce concrétiser comme OpenMoko, ARM Linux Mobile, GMAE, ... A voir aussi : la lever de fond de Purple Labs (10,5 Millions d'euros) pour le développement de solution Linux embarquée ou encore l'arrivée du Neo1973 dans le catalogue de FIC...

Bref, l'esprit d'ouverture du logiciel libre semble gagner du terrain voir même être promit à un avenir radieux sur mobile ... n'en déplaise à la pomme.

lundi 8 octobre 2007

Iphone by Orange (France)

Iphone Ou quand l'éternel concurrent de Microsoft® ne support pas la concurrence... :-/

La société Apple désir commercialisé sont dernier née : l'Iphone, sur notre territoire national. Histoire de ce faire un maximum de brouzoufs, elle a choisi de passer des contrats d'exclusivité avec un opérateur national dans chaque états où la bête pourra être exploité. Ainsi en France, c'est avec le plus gros opérateur local : Orange, que la pomme espère vendre son bébé. Toutefois, la loi Française est claire sur un point : Il est interdit de vendre un produit et un service en même temps. Tous du moins pas sans laisser le choix au consommateur d'obtenir les deux éléments de façon séparer. Ainsi, il est théoriquement impossible de faire de l'Iphone une exclusivité pour Orange.

L'objectif d'Apple est de signer des contrats lui octroyant une part des bénéfices engendrés par les abonnements qui normalement reviennent à l'opérateur. En claire : Apple veut le beurre et l'argent du beurre. On peut déjà s'étonner que des opérateur accepte de tel condition. Mais la pomme est bien connu pour l'addiction qu'elle engendre sur ces utilisateurs. L'exclusivité permettrait donc à Orange de remporter quelques clients partis à la concurrence, ce qui vaut bien quelques sacrifices. Mais pour le coup, ce serai sans compter sur la loi qui interdit ce genre de pratique, par respect pour les consommateurs que nous somme.

Voilà donc une affaire qui me réconcilie avec la loi française au moins sur un point : La vente liée, qui pour une fois défend correctement les intérêts du petit peuple face au désirs de toutes puissances de grosse firme tel qu'Apple et Orange. On en serait presque à rêver que la vente liée qui perdure depuis bientôt 20 ans dans le monde de l'ordinateur personnel viendrai a s'arrêter (voir Racketiciels et Groupe détaxe). Il ne faut pas non plus crier victoire, l'histoire est loin d'être terminer et un rebondissement sur la tête des clients n'est pas à exclure.

jeudi 4 octobre 2007

Simplement navrant

Presse Informatique La presse informatique française (et sans doute mondial), quelle soit "on" ou "off"-line est tous simplement navrante.

Cela fait deux dizaines d'années que je lis tel ou tel magazine au gré des unes qui éveille ma curiosité. Depuis qu'Internet est entré chez moi en 1997, j'y ai adjoint divers site Web d'information. Mais quelques sois le média, on y retrouve la même pauvreté d'esprit. Un manque total de ce qui devrait rendre un journal ou un hebdomadaire intéressant : la chasse à la nouveauté.

Un exemple qui m'est chère parmi tant d'autre : l'avènement des logiciels libres. Depuis que le "Net" existe, les logiciels libres ce répandent. Ils remportent des défis, comme Apache pour les serveur Web, Sendmail, Postfix et Cyrus coté serveur de courriel, Firefox dans la navigation Web, Azureus avec les téléchargements massif, ... Une liste exhaustive de logiciels libres à succès serait fastidieuse à concevoir tant les réussites ce compte par centaines. L'Internet lui-même ne saurait fonctionner sans eux. Et lorsque l'on regarde la presse d'aujourd'hui, le monde du libre n'obtient guère plus d'une page par semaine ... quand ce n'est pas par mois.

Ubuntu Logo Pour illustré ce propos, je vous propose une expérience à tester sois-même. Pointez votre navigateur sur votre moteur de recherche favoris et saisissez "Windows Vista dossier", puis dans un autre onglet, "Ubuntu Gutsy dossier". Vous pourrez alors remarquer que l'ensemble de la presse "online" (le comportement est le même avec les magazines en kiosque) consacre des dossiers de plusieurs dizaine de page au dernier née de la firme de Redmont alors que le nouveau bébé sud-africain ce retrouve très vite confiné dans des blogs plus ou moins obscure...

Et pourtant, la version "Gutsy" de la distribution de logiciels libres N°1 au moment ou j'écris ces lignes intègre autant voir plus de nouveauté que le dernier Windows®. Il ne coûtera rien a ces utilisateurs actuel de ce mettre à jours (ou de migrer). Et il est en plus possible de faire fonctionner Ubuntu Gutsy sur la majeur partie des ordinateurs en services actuellement et donc sur bien plus d'ordinateur que ne fera jamais tourné Windows® Vista®. Et quel écho la presse réserve à un tel tour de force : une ou deux pages... tout au plus.

Bien sur, la presse spécialisé réservera une place de choix à cette nouvelle version d'Ubuntu. Mais la presse "généraliste" bénéficie d'un impact bien plus important sur le grand public. Et son rôle devrait être de couvrir largement les grande nouveautés à succès, plutôt que de ce répandre pendant des mois sur un système que tout le monde connaît déjà par cœur.

mercredi 19 septembre 2007

Premier pas

Talking People Rien de tel qu'un premier billet pour ce demander si quelqu'un le lira un jour :D

Il y a longtemps que je souhaite m'exprimer, m'ouvrir, au travers d'un site Web qui refléterait ma pensé. C'est donc malgré mon orthographe déplorable (n'hésitez pas à me corriger dans les commentaires... si vous en avez le courage :p) et non sans appréhension, je me lance aujourd'hui après plusieurs années de doute.

J'émets souvent des opinions qu'il m'arrive parfois de regretter. Mais bien plus souvent, je regrette de ne pas trouver d'auditoire, et c'est sûrement cela que j'espère rencontrer ici, modestement...

Je vous laisse avec la partie la plus dur : me lire, en attendant un second billet, qui calera le tempo.